Bilan du secteur de l’électricité

19 April 2021

Cette note synthétise les résultats de la campagne d’analyse d’une centaine d’entreprises du secteur de l’électricité. Les analyses ont été faites avec la méthode Carbon Impact Analytics (CIA). Rappelons que la méthode CIA vise à mesurer l’exposition des entreprises au risque de transition dont la note globale, calculée à partir d’indicateurs sectoriels, varie de A+ à E-.

Grâce aux données collectées et calculées lors de cette campagne, nous avons pu établir le classement des entreprises du secteur de l’électricité selon leur degré d’exposition, nous avons également observé leur capacité à réduire cette exposition, et évalué les stratégies mises en place pour s’aligner, ou non, avec les objectifs de décarbonation de l’économie mondiale.

 

 

Les messages clés

Une grande diversité de profils

  • Parmi les sociétés à plus faible capitalisation boursière, il y a deux mondes radicalement opposés : ceux qui dépendent encore majoritairement de sources fossiles et ceux qui s’en éloignent en préférant les sources de production bas carbone (beaucoup de pure-players des énergies renouvelables) ;
  • Parmi les sociétés à plus forte capitalisation boursière, nous retrouvons une majorité de profils décarbonés sans pour autant avoir des pure-players des énergies bas-carbone.

Une grande hétérogénéité de la décarbonation entre les différents acteurs

  • Certaines entreprises ont eu une soudaine prise de conscience ces dernières années et s’engagent désormais uniquement dans les énergies bas-carbone, comme Orsted ou encore Vattenfall ;
  • Néanmoins cette prise de conscience n’est pas unanime et certains acteurs de la production d’électricité continuent à être fortement exposés aux énergies fossiles, majoritairement en Amérique et en Asie.

Les efforts de décarbonation doivent se poursuivre

  • Rappelons que pour atteindre les objectifs d’un scénario 2°C, les émissions directes liées à la production d’électricité doivent être divisées par 4 entre 2019 et 2040 ;
  • Pour atteindre ces objectifs il faudra non seulement continuer à investir dans des moyens de production d’électricité bas-carbone, mais également dans des infrastructures de transport et distribution d’électricité et également de stockage.
Share Button
Share Button