HSBC GAM démarre une collaboration avec Carbon4 Finance pour affiner son analyse de l’impact climatique des entreprises

7 October 2020

HSBC Global Asset Management démarre une collaboration avec Carbon4 Finance pour affiner son analyse de l’impact climatique des entreprises.

Aujourd’hui, l’impact climat des entreprises s’évalue à travers un indicateur statique : l’empreinte carbone qui correspond à la mesure des émissions de gaz à effet de serre d’une entreprise à un instant t. Pour respecter l’Accord de Paris sur le climat, il est nécessaire de se pencher aussi sur la réalité de l’engagement stratégique d’une entreprise vers une transition bas carbone. Pour mesurer aujourd’hui cet engagement, le seul indicateur pertinent est celui développé par Carbon4 Finance : les « émissions économisées ». C’est la raison pour laquelle HSBC Global Asset Management est heureux de démarrer une collaboration avec Carbon4 Finance pour affiner son analyse des entreprises dans lesquelles elle investit ou souhaite investir au regard de leur trajectoire climatique.

« Si la mesure de l’empreinte carbone des entreprises est désormais un indicateur couramment utilisé, mesurer l’impact réel des stratégies de transition énergétique des entreprises sur le moyen/long terme s’avère difficile. Nous pensons cependant que la mesure des « émissions de gaz à effet de serre économisées » développée par Carbon4 Finance est un excellent moyen d’apprécier la trajectoire climat des entreprises et c’est pourquoi nous avons choisi de l’intégrer. » explique Xavier Desmadryl, Global Head of ESG Research & PRI, chez HSBC Global Asset Management. « Ce nouvel indicateur climat pourrait au fil du temps jouer un rôle important dans notre processus global d’intégration ESG, ce dernier couvrant toutes les zones géographiques et toutes les classes d’actifs. »

Marie-Anne Vincent, responsable du développement commercial chez Carbon4 Finance, déclare : « Identifier les véritables acteurs d’une économie bas-carbone est un enjeu majeur pour tous les investisseurs et nous sommes fiers d’avoir été choisis par HSBC Global Asset Management pour les accompagner dans cette démarche, qui, nous l’espérons, montre le chemin d’une nouvelle gestion d’actif compatible avec les enjeux climatiques. »

Que sont les « émissions de gaz à effet de serre économisées » et pourquoi est-il si important de les prendre en compte ?

Afin d’évaluer l’alignement d’un portefeuille vers la transition bas-carbone, il est nécessaire de regarder au-delà de l’empreinte carbone et d’identifier les opportunités et les acteurs réels de la transition climatique ; par exemple, en évaluant la capacité d’une entreprise à réduire ses émissions, ou en permettant à ses clients de décarboner leurs activités.

Carbon4 Finance a développé un indicateur supplémentaire dans le cadre de sa méthodologie de mesure de la contribution à transition climatique, Carbon Impact Analytics : les émissions économisées (scopes 1, 2 et 3) d’une entreprise afin d’orienter les investissements vers des solutions qui participent à la décarbonation de l’économie.

Jean-Marc Jancovici, l’un des associés de Carbon4 Finance, déclare : « pour apprécier dans quelle mesure une entreprise est résiliente, voire favorisée par une transition bas-carbone, le calcul des émissions économisées est inéluctable. »

Une entreprise évoluant dans un secteur à forte intensité carbone peut également contribuer de manière significative à la réduction des émissions en créant un produit ou un processus disruptif. Par exemple, un fabricant d’isolants ou un fabricant de vélos peut émettre un volume important de gaz à effet de serre si l’on ne considère que les émissions de gaz à effet de serre induites. Mais il peut néanmoins contribuer de manière très positive à la transition climatique, si ses produits permettent de générer une quantité significative d’émissions économisées pendant toute leur durée de vie.

L’inclusion des émissions économisées est cruciale pour aider à comprendre à quel point une entreprise contribue positivement à la transition ; soit par des processus plus efficaces, soit par des produits ou services à faible teneur en carbone.

Les émissions économisées sont calculées en additionnant les « émissions évitées » (en comparant l’entreprise à la trajectoire de son secteur) et les « émissions réduites » (en comparant l’entreprise à elle-même sur 5 ans) d’une entreprise :

  • les émissions évitées sont les émissions qui sont évitées par les produits et services de l’entreprise ; elles sont calculées en comparant les émissions avec un scénario de référence sectoriel (par exemple un scénario 2° de l’Agence Internationale de l’Énergie), ou grâce au remplacement par des solutions bas-carbone. Une entreprise évite des émissions s’il y a un gain entre les émissions induites de l’entreprise par rapport au le scénario de référence des émissions sectorielles.
  • les émissions réduites sont les émissions réduites grâce à l’efficacité d’un processus sur une période donnée : une réduction des émissions est une diminution réelle de l’intensité carbone de l’entreprise sur 5 ans.

                                             

 

L’indicateur “émissions économisées” est essentiel pour comprendre l’impact réel d’une entreprise. Cet indicateur est un outil puissant pour identifier les entreprises qui sont déjà entrées dans la transition climatique ainsi que pour mesurer l’action d’une entreprise dans la transition bas-carbone, en fournissant des chiffres beaucoup plus significatifs et tangibles que toutes les déclarations des entreprises qui revendiquent la neutralité carbone.

 

 

 

————————————–

 

Contacts presse :

 

Sophie Ricord +33 1 40 70 33 05  sophie.ricord@hsbc.fr
Alexia Soyeux +33 1 76 21 10 00  Alexia.soyeux@carbone4.com

Ce communiqué de presse est produit par HSBC Global Asset Management (France) et Carbon4 Finance

L’ensemble des informations contenu dans ce document peut être amené à changer sans avertissement préalable. Toute reproduction ou utilisation (même partielle), sans autorisation, de ce document engagera la responsabilité de l’utilisateur et sera susceptible d’entraîner des poursuites. Ce communiqué de presse ne revêt aucun caractère contractuel et ne constitue en aucun cas ni une sollicitation d’achat ou de vente, ni une recommandation d’achat ou de vente de valeurs mobilières dans toute juridiction dans laquelle une telle offre n’est pas autorisée par la loi.

Les dispositions fiscales appliquées dépendent de la situation du souscripteur. Les dispositions peuvent évoluer dans le temps.

Le capital n’est pas garanti. Il est rappelé aux investisseurs que la valeur des parts et des revenus y afférant peut fluctuer à la hausse comme à la baisse et qu’ils peuvent ne pas récupérer l’intégralité du capital investi.

Les commentaires et analyses reflètent l’opinion de HSBC Global Asset Management sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Ils ne sauraient constituer un engagement de HSBC Global Asset Management.

Par conséquent, HSBC Global Asset Management ne saurait être tenue responsable d’une décision d’investissement ou de désinvestissement prise sur la base de ce document et/ou analyse dans ce document.

Toutes les données sont issues de HSBC Global Asset Management sauf avis contraire. Les informations fournies par des tiers proviennent de sources que nous pensons fiables mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude.

 

HSBC Global Asset Management

HSBC Global Asset Management doit être mentionné dans son intégralité à tout moment pour éviter toute confusion avec d’autres sociétés de services financiers.

HSBC Global Asset Management, l’activité de gestion d’investissements du groupe HSBC, investit pour le compte de la clientèle mondiale de HSBC, composée de particuliers et de clients privés, d’intermédiaires, d’entreprises et d’institutions, à la fois par le biais de comptes séparés et de fonds communs. HSBC Global Asset Management met les clients de HSBC en contact avec des opportunités d’investissement dans le monde entier grâce à un réseau international de bureaux dans 25 pays et territoires, offrant des capacités mondiales avec une connaissance approfondie des marchés locaux. Au 30 juin 2020, HSBC Global Asset Management gérait des actifs d’un montant total de 525 milliards de dollars US pour le compte de ses clients. Pour plus d’informations, voir www.assetmanagement.hsbc.fr

HSBC Global Asset Management est le nom commercial des activités de gestion d’actifs de HSBC Holdings plc.

 

A propos du groupe HSBC

HSBC Holdings plc

HSBC Holdings plc, la société mère du groupe HSBC, a son siège à Londres. HSBC sert ses clients dans le monde entier depuis ses bureaux situés dans 64 pays et territoires de nos régions géographiques : Europe, Asie, Amérique du Nord, Amérique latine, Moyen-Orient et Afrique du Nord. Avec des actifs de 2 923 milliards de dollars US au 30 juin 2020, HSBC est l’une des plus grandes organisations de services bancaires et financiers au monde.

——————————————-

A propos de Carbon4 Finance

Créée en 2016 et basée à Paris, Carbon4 Finance apporte au secteur financier l’expertise du cabinet de conseil Carbone 4, qui depuis 2007 propose des services de comptabilité carbone, d’analyse de scénarios et de conseil dans tous les secteurs économiques.

Carbon4 Finance propose un ensemble complet de solutions de données climatiques couvrant à la fois le risque physique (méthodologie CRIS : Climate Risk Impact Screening) et le risque de transition (méthodologie CIA : Carbon Impact Analytics). Ces méthodologies reconnues permettent aux organisations financières de mesurer l’empreinte carbone de leur portefeuille, d’évaluer l’alignement avec un scénario compatible avec 2°C et de mesurer le niveau des risques qui découlent des événements liés au changement climatique.

Carbon4 Finance applique une approche rigoureuse “bottom-up” basée sur la recherche, ce qui signifie que chaque actif est analysé individuellement et de manière discriminatoire.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.carbon4finance.com

Share Button
Share Button