La résilience de l’indice Euronext Low Carbone 100 face à la crise du Coronavirus

29 April 2020

Par Marie-Anne Vincent

Contexte

La crise du Coronavirus a montré de façon très matérielle l’interconnexion entre les risques extra-financiers et financiers, rendant l’intégration des dimensions ESG, et notamment les politiques climat, plus décisives que jamais pour construire le monde d’après. “L’autorisation d’exister de l’entreprise de demain va dépendre de sa capacité à trouver un modèle d’affaire compatible avec les ressources finies de la planète“, estime ainsi Fabrice Bonnifet, Président du Collège des Directeurs Développement durable.

Les entreprises qui contribuent positivement à la transition climatique, sont en général mieux préparées pour faire face à ce type de crise car elles se positionnent sur les marchés et les technologies les plus pertinents à long terme.

Plus que jamais, dépasser la gestion à court-terme devient une nécessité dans un monde en plein bouleversements physiques, économiques et réglementaires induits par le changement climatique. Penser les ruptures est un impératif dans la réflexion stratégique de l’entreprise, afin d’assurer performance durable et résilience de l’activité.

 

L’indice Low Carbon 100 Europe®: une approche bas carbone qui continue de faire ses preuves

L’ETF BNP Paribas Easy Low Carbon 100 Europe, et son indice de référence, le Low Carbon 100 Europe® affichent de très belles performances.

Ces bonnes performances ont pour origine la composition de l’indice de référence, le Low Carbon 100 Europe®, constitué de 100 entreprises européennes très liquides et sélectionnées selon leur démarche environnementale, en se basant sur la méthodologie développée par Carbone 4, et les données de Carbon4 Finance, Carbon Impact Analytics (CIA). L’indice est constitué de sociétés européennes sélectionnées comme étant celles les mieux placées par rapport à l’enjeu climat. Depuis octobre 2008 (date de la création de cet ETF), la performance de cet indice est largement supérieure à celles de nombreux indices européens qui n’ont pas ce filtre bas carbone.

L’ETF BNP Paribas Easy Low Carbon 100 Europe se distingue avec des ‘classements flatteurs sur toutes les périodes’, selon Quantalys. Ainsi, il fait partie du premier décile des fonds d’actions européennes sur 10 et 3 ans, et du premier quart sur 8 et 5 ans. Sur cette dernière période, il a battu en moyenne de près de 2 points par an la moyenne de sa catégorie. Il résiste en général très bien aux phases de baisse, puisqu’il n’a également cédé que 1,8 % en 2011 et 7,6 % en 2018. Selon l’analyse qualitative de Quantalys, il ne présente pas de faiblesse quelle que soit la configuration de marché

 

A propos de l’indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext a été le premier opérateur boursier à lancer, en 2008, un indice pan-européen relatif à l’émission de CO2, conçu spécifiquement avec l’appui d’un groupe d’experts internationaux, et en partenariat étroit avec des ONG.

Euronext s’est ensuite associé en 2015 avec le cabinet Carbone4, spécialisé dans les stratégies bas-carbone, pour renouveler la méthodologie. Celle-ci repose sur une approche plus efficiente de mesure de la performance climat des entreprises et offre une solution indicielle unique pour les investisseurs.

La nouvelle version de l’indice mise au point avec Carbone 4 s’appuie sur une évaluation plus approfondie de l’empreinte carbone de chaque entreprise, évaluée sur l’ensemble de la chaine de valeur. Cette méthode a ainsi permis pour la première fois d’identifier les entreprises qui contribuent positivement à la transition climatique, non seulement à travers leur performance opérationnelle, mais aussi, le cas échéant, à travers les produits vendus à leurs clients. Enfin, la sélection des entreprises dans l’indice tient également compte du niveau d’émissions évitées grâce à leurs efforts d’innovation de produits et services.

Plusieurs années avant les demandes de la Commission Européenne sur la construction d’indices Climat (Climate Transition Benchmark, CTB) et d’indices « alignés » sur l’Accord de Paris (Paris-Aligned Benchmark, PAB), l’indice Low Carbon 100 Europe® a été le premier au monde à avoir été construit pour refléter une trajectoire d’investissements compatible avec les 2 degrés. Il permet donc aux investisseurs de pouvoir d’ores et déjà bénéficier d’un très bon track record par rapport aux nouveaux indices lancés récemment. La conformité de l’indice Low Carbon 100 Europe® avec les dernières recommandations du TEG et aligné PAB sera donc formalisée dans les prochaines semaines.

Forte de cette expérience, Carbon4 Finance ambitionne que de nombreux indices climat des nouvelles gammes CTB et PAB soient construits avec nos données.

 

A propos de Carbon4 Finance

Carbon4 Finance, créée en 2015, apporte au secteur financier l’expertise du cabinet de conseil Carbone 4, qui fournit depuis 2007 une expertise en comptabilité carbone, analyse de scénarios et conseil dans tous les secteurs économiques.

 

Carbon4 Finance propose un ensemble complet d’analyses des risques climatiques :

  • Risque de transition (Méthodologie CIA : Carbon Impact Analytics) : risques financiers résultant du processus d’ajustement vers une économie à faible intensité de carbone (changements de politique, nouvelles technologies, etc.)
  • Analyse “Bottom-up” : une analyse approfondie de chaque sous-jacent d’un portefeuille, suivie d’une agrégation au niveau portefeuille
  • Approche sectorielle: indicateurs et des modules de calculs spécifiques par secteurs
  • Mesure exhaustive de l’impact carbone du portefeuille: Recalcule l’ensemble de l’empreinte carbone (scopes 1, 2 et 3) grâces aux modules sectoriels.
  • Calculs d’indicateurs physiques sectoriels (parts vertes, parte brunes, mix énergétique…)
  • Indicateur Stratégie climat : analyse qualitative et quantitative des investissements de l’entreprise vers une stratégie bas carbone.
  • Au-delà de l’empreinte carbone, une évaluation de la contribution: calcul des émissions économisées (évitées et réduites) et calcul de l’alignement d’un portefeuille à des scenarios climatiques.
  • Risque physique (Méthodologie CRIS : Climate Risk Impact Screening) : Impacts sur la valeur des actifs financiers qui découlent des événements liés au climat et aux conditions météorologiques (inondations, sécheresses, tempêtes, etc.)
Share Button
Share Button